Le traitement de l’obésité peut être fort complexe puisque l’obésité, souvent associée à tort à un simple excès de calories, est très souvent d’origine multifactorielle. Les personnes vivant avec une surcharge pondérale sont souvent jugées sévèrement par leur entourage, puisqu’elles sont perçues comme  «manquants de volonté ».

Bien qu’il soit juste que l’obésité corresponde à un apport énergétique supérieur aux besoins, il est faux de croire que c’est seulement une question de gourmandise. Plusieurs facteurs peuvent contribuer au surpoids :

  • La médication ou des désordres endocriniens
  • L’hérédité
  • La gestion des émotions par le biais des aliments
  • Les diètes restrictives, qui diminuent les besoins énergétiques du corps
  • Les habitudes alimentaires ancrées (terminer son assiette, ne pas jeter de nourriture, pas de dessert si le repas n’est pas terminé…)
  • Un trouble du comportement alimentaire de type hyperphagie boulimique
  • Les mythes alimentaires (ne pas consommer de féculents, consommer beaucoup de protéines…)
  • Etc

Heureusement, peu importe l’histoire personnelle de chaque individu, il est tout à fait possible d’améliorer sa santé et son estime personnelle. Néanmoins, une perte pondérale de 1 à 2 livres maximum par semaine constitue un objectif réaliste et compatible avec la santé. Au-delà, le corps se sent menacé, en période de privation et la perte de poids risque de ne pas durer à long terme.

Comment puis-je vous aider ?
En tant que nutritionniste s’intéressant aux comportements alimentaires, je m’assure de voir mes clients dans leur globalité, c’est-à-dire au-delà du chiffre sur la balance. La pesée est un choix du client et n’est nullement nécessaire si le client ne souhaite pas le faire en ma présence.

La première rencontre consiste en l’évaluation nutritionnelle complète, incluant le parcours personnel, l’historique des diètes, l’évolution pondérale et les habitudes alimentaires et patterns de l’individu. Cette étape est nécessaire afin de pouvoir régler une fois pour toute les VRAIES raisons du surpoids.

Les suivis s’échelonnent sur une durée déterminée selon vos besoins. L’introspection, la réappropriation de son corps et l’image corporelle font inévitablement partie de la démarche. De même, vous apprendrez à gérer vos émotions par des moyens non-alimentaires. Bien sûr, de la persévérance est de mise, mais le jeu en vaut la chandelle afin de vous débarrasser de vos kilos émotifs.
J’ai l’habitude de communiquer avec le médecin traitant, s’il y a lieu et que le client est d’accord, de même que de travailler conjointement avec une psychologue au besoin.

Oui, c’est possible de se sentir bien dans son corps et en paix avec les aliments.

Libérez-vous de la culpabilité alimentaire et apprenez à écouter votre corpsPrise de rendez-vous en ligne